Ramsay Santé
Hôpital privé Le Bois

Tous mobilisés aux côtés de l’association Mon Bonnet Rose

Article Par Ramsay Santé, le

Les hôpitaux privés de Villeneuve d’Ascq, Le Bois, La Louvière et la Clinique de la Victoire se mobilisent autour d’une action inédite en faveur de l’association Mon Bonnet Rose.

Tous mobilisés aux côtés de l’association Mon Bonnet Rose

Des tee-shirts pour réaliser… des bonnets !

L’association Mon Bonnet Rose a été créée en 2018 par Maureen Govart. Après avoir affronté un cancer du sein, 6 chimiothérapies et 30 séances de radiothérapie, elle a souhaité soutenir à sa manière celles qui seraient amenées elles aussi à traverser cette épreuve. Par un geste de transmission symbolique, tel un relais du courage, Maureen propose aujourd’hui aux femmes en fin de traitement d’offrir leurs bonnets de chimiothérapie à celles qui débuteraient le leur. Une manière de conserver une part de féminité et de renforcer la solidarité. 

Les hôpitaux privés de Villeneuve d’Ascq, Le Bois, La Louvière et la Clinique de la Victoire (pôle Lille Métropole Ramsay Santé) se mobilisent autour d’une action inédite en faveur de l’association Mon Bonnet Rose. Aurélie Clerquin, chef de projet à l’Institut de cancérologie présente le partenariat et revient sur la rencontre avec Maureen Govart. 

Une solidarité engagée

Il y a quelques années, Maureen Govart se rendait à l’hôpital pour suivre la chimiothérapie qui lui avait été prescrite à la suite de l’annonce de son cancer du sein. "Nous avons un beau parcours aux côtés de Maureen, raconte Aurélie Clerquin. Nous l’avons suivie en tant que patiente et, désormais, c’est elle qui épaule d’autres patientes de l’établissement." Dès le lancement de son association, la jeune femme a pu compter sur le soutien de l’hôpital et du pôle Lille Métropole. "Un partenariat est établi entre Ramsay Santé et Mon Bonnet Rose. Cela se concrétise à travers différentes opérations et évènements, que nous essayons d’entretenir autant que possible malgré le contexte actuel compliqué." 

Cette solidarité est remarquable aussi bien dans un sens que dans l’autre. "Dès 2019, à l'initiative de Maureen, nous avons installé des boxes de collecte de chiomothérapie dans les services d'oncologie. Cette année, nous nous sommes retrouvés en difficulté au plus fort de la pandémie, en cause notamment, la fermeture des magasins de prothèses et de produits de soins. C’est là que Maureen est venue en soutien, en déposant des cartons de bonnets et de produits pour les patientes en chimiothérapie. Nous avons pu les distribuer sur nos 4 établissements et soulager les craintes des nouvelles patientes pour cacher l'alopécie", explique Aurélie Clerquin.

Des tee-shirts pour réaliser… des bonnets ! 

À l’occasion d’Octobre rose, c’est une collecte particulière qui a été organisée. Également au profit de Mon Bonnet Rose, des bacs à tee-shirts ont été installés dans les halls des établissements. "Dans le cadre de son association, Maureen récupère à la fois des bonnets de chimiothérapie offerts par des patientes guéries mais également des matières premières pour en réaliser de nouveaux. Les tee-shirts constituent un accessoire idéal !" En effet, le secret réside dans la matière : le jersey de coton, utilisé dans la fabrication de nombreux tee-shirts, est moins irritant que la laine. "Tous les motifs sont les bienvenus ainsi que les grandes tailles, pratiques pour réaliser plusieurs bonnets." 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Ramsay Santé (@ramsaysante) le

 

Le challenge de collecte de tee-shirts au profit de Mon Bonnet Rose a bénéficié d’un relais au sein du groupe entier, notamment à travers Carole Micheneau, référente filière cancérologie Ramsay Santé. "Tous les établissements du pôle ont disposé des boxes de dépôt et une communication a circulé parmi le groupe. À date, l’association a déjà pu réaliser plus de 10 000 bonnets grâce à cette opération ! Sur le site web du challenge, les chiffres augmentent sans cesse. Nous sommes ravis de pouvoir y contribuer, à travers cette collecte et toutes les opérations de Mon Bonnet Rose à venir."

Pour rappel, le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme. Diagnostiqué tôt, il peut être guéri dans 9 cas sur 10.

Article précédent

Octobre Rose Ramsay Santé : place au challenge Mon bonnet rose !

Le groupe Ramsay Santé s'engage auprès de l’association Mon bonnet rose pour son challenge national.

Article suivant

Ramsay Santé : tous mobilisés contre l'épidémie !

Le groupe Ramsay Santé est engagé dans la lutte contre la Covid-19.