Hôpital privé
Le Bois

Contre l’alcoolisation fœtale, 2 maternités se mobilisent.

Article le

Les 6 et 7 septembre 2018, en partenariat avec le réseau Ombrel et l’association Emop, deux matinées ont été consacrées à la sensibilisation des dangers de l’alcool sur le bébé pendant la grossesse.

Ce sont 3207 bébés qui sont nés entre 2006 et 2013 avec des Troubles causés par l’alcoolisation fœtale (TCAF). Ces chiffres émanent de l’Agence de la santé publique, qui a conduit pour la première fois une enquête, visant à estimer, à l’échelle nationale, les dégats que peuvent occasionner la consommation d’alcool pendant la grossesse.

 

Dans le but de toujours mieux informer et prévenir, les maternités des hôpitaux privés de Villeneuve d’Ascq et du Bois organisent chaque année 2 matinées de sensibilisation. “ En effet, consommer de l’alcool durant la grossesse peut se traduire par un retard de croissance, des atteintes au niveau du système nerveux central, des malformations, etc.”, déclare Nathalie Dudermel, responsable des salles de naissance. 

 

Ainsi, durant ces deux matinées, des ateliers ont été mis en place: quizz, questionnaires, recette de cocktails sans alcool… La psychologue Audrey Gumny, experte en addictologie, était là pour répondre, guider les mamans et les futurs parents sujets à une conduite addictive. “Le But? Permettre aux mamans de se rendre compte, de reconnaître qu’elles ont un comportement à risque et combattre les idées reçues autorisant un verre de temps en temps afin de faire passer le message suivant: zéro consommation d’alcool durant la grossesse”, conclut la responsable des salles de naissance.

 

En tout, plus d’une cinquantaine de personnes ont assisté à ces 2 matinées.

 

Infos pratiques:

Pour en savoir plus, se faire aider, appelez le 03 59 69 12 64. 

Article précédent

Grande nouveauté pour l’Unité de Soins Palliatifs : La Zoothérapie !

L’Hôpital privé le Bois accorde une importance première à l’accompagnement de ses patients. Prochainement, l’Unité de Soins Palliatifs va pouvoir bénéficier...

Article suivant

Octobre Rose, campagne d’information pour le dépistage du cancer du sein : les tatouages de l’espoir

Les cicatrices laissées par les opérations chirurgicales du cancer du sein peuvent engendrer une véritable souffrance psychologique chez les femmes opérées....